Fréquence d’utilisation d’internet et pratiques culturelles. (Alexandre)

Contacter le secrétariat

Fréquence d’utilisation d’internet et pratiques culturelles.

http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/doc/08synthese.pdf

Ce document est un graphique tiré des Pratiques culturelles 2008 du ministère de la Culture et de la Communication apparue en 2009. Ce dernier montre la proportion de personnes (sur 100) ayant eu des pratiques culturelles au cours des 12 dernier mois par rapport à la fréquence d’utilisation de l’internet.
Tout d’abord nous pouvons constater que 78% des personnes utilisant internet tous les jours ou presque, sont allées au cinéma au cours des 12 derniers mois. Tandis qu’il n’y a qu’une proportion de 31% pour ceux qui n’ont jamais utilisé internet.
Cette observation se fait également sur les autres activités culturelles. En effet, En ce qui concerne la lecture de 25 livres ou plus au cours des douze dernier mois, nous observons qu’il y a que 7% des personnes n’utilisant jamais internet alors qu’elles sont 15% de personnes à avoir lu 25 livres ou plus lorsqu’elles utilisent internet tous les jours ou presque.
Pour les personnes qui sont allées au musée et au théâtre, le constat est le même. En effet on peut voir que le pourcentage de personnes allant au musée augmente en moyenne de 9% à chaque augmentation de fréquence d’utilisation d’internet. De même pour les sorties de théâtre où l’on constate une augmentation puisque 9% des personnes étant allé au théâtre au cours des 12 derniers mois n’utilisent jamais internet alors qu’ils sont 28 % lorsqu’ils utilisent internet tous les jours ou presque.
On peut donc conclure que plus on utilise internet plus le pourcentage des personnes faisant des activités culturelles est élevé. Un deuxième constat peut se voir également, en effet qu’importe la fréquence d’utilisation d’internet, les personnes ont le même ordre de préférence concernant les pratiques culturelles. La pratique culturelle préférée est d’aller au cinéma, vient ensuite le musée, puis le théâtre et enfin la lecture de 25 livres ou plus.
Ces constats nous permettent de dire que l’utilisation d’internet n’empêche pas les utilisateurs à augmenter l’envie de pratiquer des activités culturelles

Page précédente