La forêt, nouvel enjeu de la politique climatique de l’Europe (Isha)

, par Frédéric Prevel

La forêt, nouvel enjeu de la politique climatique de l’Europe

Cet article porte sur des négociations entre la commission et les pays membres de l’Union Européenne sur la place du secteur forestier dans la lutte contre le réchauffement climatique, qui devaient se tenir le 27 mars à Bruxelles.

JPEG - 46.1 ko

La place de ce secteur forestier est jugé comme un enjeu important puisque le domaine boisé qui couvre près de 40% du territoire de l’UE, absorbe aujourd’hui 10% de ses émissions annuelles de CO2, captés par photosynthèse et stockés dans les troncs, les branches et les racines des arbres, ainsi que dans les sols. C’est un puits de carbone naturel que Bruxelles souhaite sanctuariser par un nouveau règlement communautaire mais cependant de grands pays forestiers comme la France, veulent exploiter plus intensivement leurs peuplement sylvestre.

Or, les émissions et les absorptions de ce secteur ne sont aujourd’hui pas incluses dans les engagement du « paquet climat-énergie » européen. C’est un paquet législatif qui a deux priorités : mettre en place une politique européenne commune de l’énergie plus soutenable et durable ET de lutter contre le changement climatique. Ici en occurrence, le paquet vise à réduire d’au moins 40% les émissions de gaz réchauffant de l’UE d’ici à 2030, par rapport à leur niveau de 1990.

Les actions :

Il y a une action climatique de l’Europe qui repose pour l’instant sur deux pieds.
D’une part, pour 11000 installations industrielle comme par exemple des centrales thermiques, cimenteries etc, le marché carbone de ces installations devront réduire leurs émissions de 43% en 2030. D’autre part, le système du partage de l’effort, pour le transport, le bâtiment et l’agriculture doivent diminuer leurs rejets de 30%.

Pour affermir ce dispositif, Bruxelles à décidé de lui ajouter un troisième pieds, celui du secteur forestier en lui fixant des objectifs contraignants. D’où pour chaque pays, ce secteur ne devra pas être à l’origine d’aucune émission nette de gaz à effet de serre. De sorte à ce que son bilan carbone, soit neutre ou positif.

Pourquoi choisir cet article ?

J’ai choisi cet article car, je l’ai trouvé très intéressant par rapport à ce que vous nous avez demandés de chercher. Mais aussi, cet article nous montre les mesures prises par les États pour améliorer le climat, notamment à réduire le réchauffement climatique donc à réduire l’émission de gaz à effet de serre comme le CO2.

Source :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/03/24/la-foret-nouvel-enjeu-de-la-politique-cl...