Le réchauffement climatique en Laponie (Nina P.)

, par Frédéric Prevel

Le réchauffement climatique est le phénomène d’augmentation des températures moyennes océaniques et de l’air, induit par la quantité de chaleur piégée à la surface terrestre, mesurée depuis plusieurs décennies, du fait des émissions de gaz à effet de serre (CO2, etc.). Ce terme désigne communément le réchauffement global observé depuis le début du XXe siècle.
La principale cause de celui-ci n’est autre que l’augmentation des gaz à effet de serre suite aux activités de l’homme qui piège une partie de ce rayonnement, ce qui provoque une hausse de la température des surfaces jusqu’à trouver un nouvel équilibre.
Ce phénomène de réchauffement climatique a plusieurs conséquences :

  • Hausse de la température moyenne planétaire
  • Accélération du taux d’élévation du niveau marin
  • Augmentation du nombre de journées estivales en France
  • Fonte des glaces
    Et malheureusement encore bien d’autres…
    La Laponie est la région la plus septentrionale de la Finlande. Elle borde la Suède, la Norvège et la Russie. Située dans le cercle polaire, elle est propice aux conséquences du réchauffement climatique.
    En effet, cet article de RFI.fr datant de mai 2015, nous montre bien l’impact du dérèglement climatique sur cette région du Grand Nord.
    http://www.rfi.fr/europe/20150501-finlande-laponie-rechauffement-climatique-samis-rennes-...
    « J’ai remarqué que la neige fondait beaucoup plus vite et plus en avance qu’autrefois »
    « Pour le moment, ce sont en effet les rennes qui font le plus les frais des caprices de la météo. Les pluies verglaçantes, de plus en plus fréquentes, forment, quand elles surviennent, une croûte de glace qui emprisonne le lichen. Cela empêche du même coup les rennes de creuser avec leurs sabots dans le manteau neigeux, comme ils en ont l’habitude, afin de brouter leur met préféré, qui met dix ans à repousser, une fois arraché. »
    « L’hiver dure moins longtemps, l’été arrive plus tôt et les changements de temps durant l’été sont beaucoup plus importants que par le passé. Les étés peuvent être tantôt froids et humides, et tantôt chauds et très secs. ».
    Dans cette région, le réchauffement climatique a donc des conséquences négatives. Les rennes sont les premiers visés par celles-ci mais le peu d’habitant aussi car ils doivent revoir leurs manières de travailler.

Ce que j’ai pu observer :
Je m’attendais à voir le soleil 3 heures par jour… mais finalement nous avions des journées longues (lever du soleil à 7h45, coucher à 17h30).
En ce qui concerne les températures, le matin on avait -23°C et l’après-midi ça variait entre -15°C et -18°C ce qui, apparemment, n’est pas assez froid pour la saison. Notre guide nous a parlé d’un minimum atteint en Laponie de -54°C durant les années 1900.
Concernant la neige, il y avait environ un mètre de neige.
Là où j’ai pu vraiment observer une conséquence de ce dérèglement climatique en Laponie c’était sur un des lacs gelés où, à un endroit la glace avait fondu et laissait apparaître l’eau.
Nous sommes donc tous concernés vis-à-vis de ce réchauffement global

Nina P.

JPEG - 56.2 ko