Les mesures annoncées au sommet de Paris (Maimouna)

, par Frédéric Prevel

Les mesures annoncées au sommet de Paris

J’ai choisi un article publié du journal Le Monde qui s’intitule « les mesures qui seront annoncées au sommet de Paris ».
Cet article a été publié à la suite du One Planet Summit qui s’est déroulé à Paris le 12 décembre 2017 : le sujet abordé lors de ce sommet était le climat.
Durant cette réunion étaient réunis des chefs d’état, des chefs d’entreprises et des organisations afin de prendre des mesures et trouver une solution pour financer la lutte contre le réchauffement climatique.
12 mesures ont été annoncées afin de protéger les ressources naturelles dans le domaine de l’environnement comme par exemple mettre en avant les véhicules électriques. Des états ont décidé d’investir dans les énergies fossiles comme la Norvège, l’Arabie Saoudite, le Qatar... Des organisations ayant à leurs têtes des célébrités comme Bill Gates, Michael Bloomberg promettent d’accroître la part de leur action dans le domaine du climat. De même, la banque mondiale a décidé d’arrêter de financer l’exploration et l’exploitation du pétrole et du gaz après 2019. Le gouvernement français, par la même occasion, a annoncé plusieurs mesures : comme de mettre fin à la vente de voitures qui contribuent à l’effet de serre d’ici 2040.
Ainsi cet article portait certes sur les décisions climatiques, et, si ces décisions sont tenues, elles auront un impact sur le développement durable. En effet, Le développement durable se définit comme étant un ensemble de relation entre le progrès économique, social et la préservation de l’environnement, mais il s’agit également de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs. Donc lutter contre le réchauffement climatique permet à la fois d’avoir un environnement sain et moins pollué sur du long terme mais également d’éviter certaines catastrophes car le réchauffement climatique peut être à l’origine de certaines catastrophes qui peuvent impacter la planète.
Cependant, le journal Le monde relève quelques envers les annonces. Le journal soutient que les décisions établies ont déjà été évoquées auparavant. Par exemple, le Fonds de lutte contre la dégradation des terres et la désertification ont déjà été annoncés en 2015 lors de la COP 21. Ainsi, le Monde souligne le faible investissement des états sur la question du réchauffement climatique comme le souligne Armelle Le comte, d’Oxfam France . Elle affirme que certaines mesures sont des choses « recyclées et dénote une absence de volonté politique forte ».

Voici le lien de l’article : http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/12/12/au-sommet-de-paris-sur-le-climat-un-ense...
https://www.oneplanetsummit.fr/fr/les-12-engagements-oneplanet/